IMG_9953
La tâche se complique pour l’ASVEL

Strasbourg s’est de nouveau imposé au Rhénus (73-61) dans l’épisode 2 de ces Finales LNB. L’ASVEL, menée 2-0 n’a pas d’autre choix que de se montrer intraitable à l’Astroballe jeudi et samedi pour revenir jouer un match 5 à Strasbourg, le mardi 14 juin.

 

Pourtant, la Green Team avait retenu les leçons d’une entame de match ratée samedi soir, et démarrait beaucoup mieux cette deuxième manche. La présence de Livio JEAN-CHARLES aux rebonds, un contre monumental de Charles KAHUDI sur Bangaly FOFANA, et l’adresse de Casper WARE permettaient aux Villeurbannais de jouer les yeux dans les yeux avec la SIG (7-7, 6è). Le combat état bel et bien installé, David LIGHTY et Darryl WATKINS apportaient leur énergie en sortie de banc, et il fallait deux exploits en fin de possession de Rodrigue BEAUBOIS et Jérémy LELOUP pour placer les locaux devant (19-14).

 

Beaucoup plus en difficulté, l’ASVEL reprenait le deuxième quart-temps par un 1-11, payant l’énorme efficacité des Sigmen derrière la ligne à trois points. David ANDERSEN et Charles KAHUDI stoppaient l’hémorragie, mais Strasbourg insistait encore, Louis CAMPBELL et Rodrigue BEAUBOIS sanctionnant les fautes villeurbannaises sur la ligne des lancers-francs. Et malgré quelques exploits personnels de David LIGHTY pour laisser son équipe dans le coup, c’est bien la SIG qui avait le dernier mot avec un dernier panier dans le corner de Paul LACOMBE (41-26).

 

Et si l’ASVEL tentait de relever la tête dès la reprise, grâce notamment à deux points de David ANDERSEN et du jeu rapide de Charles KAHUDI, elle se heurtait à l’adresse à trois points des Alsaciens, Kyle WEEMS, Rodrigue BEAUBOIS puis Jérémy LELOUP donnant encore un peu plus d’ampleur au score (54-36, 26è). Darryl WATKINS se démenait tant qu’il pouvait dans la raquette, mais pour la troisième fois de suite, Strasbourg concluait le quart-temps sur un panier extérieur, et au buzzer, de Tony TAYLOR (66-41).

 

Trop loin au tableau d’affichage, les Villeurbannais ne baissaient pourtant pas la tête, et tenaient à finir sur une bonne note. Edouard CHOQUET se démarquait à la mène, David LIGHTY était toujours en réussite, et Nicolas LANG marquait huit points de suite. En passant un 10-0, l’ASVEL allégeait la note finale, mais ne pouvait empêcher ce deuxième succès strasbourgeois. La Green Team n’a plus le choix : si elle veut remporter son dix-huitième titre, elle devra battre la SIG trois fois en cinq jours.

 

Crédit photos : Alexia LEDUC

Le match en chiffres

 

STRASBOURG 73 – 61 ASVEL

(19-14, 22-12, 25-15, 7-20)

 

Pour la SIG : 25/56 aux tirs (45%) dont 10/23 à trois points (43%), 13/19 aux lancers-francs (68%), 34 rebonds dont 12 offensifs, 12 passes décisives, 17 balles perdues, 26 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 18/51 aux tirs (35%) dont 4/16 à trois points (25%), 21/29 aux lancers-francs (72%), 37 rebonds dont 16 offensifs, 13 passes décisives, 21 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

SIG : Rodrigue BEAUBOIS (20), Jérémy LELOUP (12), Kyle WEEMS (11), Louis CAMPBELL (8), Tony TAYLOR (7), Paul LACOMBE (5), Matt HOWARD (5), Romain DUPORT (3), Bangaly FOFANA (2)

 

ASVEL : Darryl WATKINS (11), Nicolas LANG (11), David LIGHTY (10), Charles KAHUDI (8), David ANDERSEN (6), Casper WARE (6), Edouard CHOQUET (4), Livio JEAN-CHARLES (3), Amine NOUA (2)

Le chiffre : 5

 

Le nombre de victoires consécutives de l’ASVEL à domicile (Le Mans, Gravelines-Dunkerque, Chalon-sur-Saône et Monaco deux fois), de quoi garder l’espoir de la voir se relancer dans ces Finales.

Le programme de la série

 

Episode 1

Strasbourg 80 – 73 ASVEL

 

Episode 2

Strasbourg 73 – 61 ASVEL

 

Episode 3

Jeudi 9 juin (20h30) : ASVEL – Strasbourg

 

Episode 4 (si nécessaire)

Samedi 11 juin (20h30) : ASVEL – Strasbourg

 

Epilogue (si nécessaire)

Mardi 14 juin (20h30) : Strasbourg – ASVEL

Les réactions

 

JD.JACKSON


 

« On a bien entamé le match et Strasbourg a du rentrer des tirs très difficiles pour prendre les devants. Mais dans les deuxième et troisième quart-temps, on n’y arrive pas… Je dois dire bravo à la SIG qui a mis une grande pression défensive, mais on ne joue pas un basket digne de nous. On vient de passer deux matchs sans vraiment les inquiéter, c’est un grand regret. Je nous trouve très dominés, ils nous battent à notre propre jeu : l’intensité et le collectif.

On sait où se trouvent les solutions mais on peine à les trouver. On se doit de faire mieux chez nous pour pouvoir croire au titre. Ce n’est pas un discours fataliste, c’est juste la vérité selon moi. Mais je crois en ce groupe, il est capable de renverser la tendance. Et l’impossible n’existe pas ! »

 

Trenton MEACHAM


 

« Encore une fois, la SIG a très bien joué, mais nous devons jouer avec plus d’intensité. On doit être capable de dicter le rythme et de contrôler davantage notre jeu offensif. Il faut se ressouder et rester confiant, aborder les prochains matchs avec une autre mentalité. On doit être plus discipliné, plus intelligent et respecter notre plan de jeu. Les choses sont trop faciles pour eux, c’est normal qu’ils prennent confiance, à nous de leur rendre la vie plus compliquée. »

 

Vincent COLLET – Coach de Strasbourg


 

« Au-delà de la victoire, la manière m’a plu. J’avais parlé de progression entre les deux matchs, elle a eu lieu. Evidemment, le relâchement de la fin de match peut être évité mais ce n’est pas très grave, car pendant trente minutes, on a mené le match que l’on souhaitait faire. Mais attention, le retour à domicile de l’ASVEL et sa fierté sont autant d’éléments qui peuvent leur permettre de rebondir. Je connais très bien JD.JACKSON et ses joueurs, ils ne vont pas lâcher et tout donner. A nous d’accepter aussi que le fait de revenir au Rhénus est possible. »

IMG_9678

Vous pourriez aussi aimer

Villeurbanne a fêté l'ASVEL !

Un millier de personnes s'est réuni vendredi soir sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Villeurbanne, pour accueillir, comme il se doit, l'ASVEL Championne de France 2016 ! Les chants ont résonné...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Media Day pour nos Champions !

Après la récupération mercredi, ce jeudi était placé sous le signe du Media Day. Remontés à Paris ce matin, les Villeurbannais ont enchaîné les médias nationaux (BFM TV / RMC, L'Equipe, Le Figaro...)...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

CHAMPIONS !!!

Historique ! Menée deux manches à rien, l'ASVEL a renversé la situation face à Strasbourg pour s'adjuger le 18ème titre de champion de France de son histoire, au terme d'un match 5 bien...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail