3x1a1106
Tout sauf nul !

Au terme d’un match de très haut niveau, l’ASVEL a arraché le match nul (62-62) sur un tir à trois points de Nikola DRAGOVIC, face à Tenerife, leader du championnat espagnol. L’Astroballe avait vêtu sa plus belle tenue et l’ambiance qu’elle réserva tout au long de la soirée fût à la hauteur de ce quart de finale aller de la Basketball Champions League.

 

Assez vite malmenée (8-16, 8è) malgré le bon départ de Charles KAHUDI (8 points et 5 rebonds) et Darryl WATKINS (9 points et 8 rebonds), la Green Team, avait rapidement trouvé les réponses pour jouer les yeux dans les yeux avec l’équipe ibérique. Sans Adrian UTER, sur le flanc après s’être tordu le genou, elle pouvait s’appuyer sur Nicolas LANG, auteur de six points en deux minutes et sur Walter HODGE, pas toujours adroit mais très agressif vers le cercle.

 

Et si Tenerife restait légèrement en tête à la pause (30-32), elle le devait à de gros tirs en fins de possession. Mais l’ASVEL reprenait de plus belle au retour des vestiaires, avec en chef d’orchestre Nikola DRAGOVIC. Deux tirs à trois points et deux caviars pour Walter HODGE puis Charles KAHUDI plus tard de l’intérieur monténégrin, l’ASVEL était devant (42-40, 25è). Elle clora ensuite ce troisième quart-temps quasi parfait par un tir au buzzer de DeMarcus NELSON (8 points et 7 rebonds) (52-45).

 

La lutte monta alors encore d’un cran dans les dix dernières minutes. Les Espagnols démarrèrent mieux (54-54, 33è) mais la Green Team trouva les réponses en allant chercher les fautes pour sanctionner sur la ligne des lancers-francs (59-54, 37è). Un panier à trois points de Tim ABROMAITIS et un « 2+1 » de Marius GRIGONIS (16 points à 6/11 aux tirs) mettaient Tenerife en tête (59-62), avant que Nikola DRAGOVIC (11 points, 8 rebonds, 3 passes et 4 contres) n’évite la défaite à l’ASVEL à quatre secondes de la fin. La bataille n’en sera que plus belle dans huit jours !

 

 

Le chiffre : 12

 

Le nombre d’égalités au cours de la rencontre entre deux équipes évidemment très proches et qui n’auront perdu que 11 ballons au total (7 pour l’ASVEL et 4 pour Tenerife). Et l’on ne peut pas dire que ça ne défendait pas…

 

Crédit photos : AVICOM

Le match en chiffres

 

ASVEL 62 62 TENERIFE

(12-16, 18-16, 22-13, 10-17)

 

Pour l’ASVEL : 21/58 aux tirs (36%) dont 4/19 à trois points (21%), 16/23 aux lancers-francs (70%), 44 rebonds dont 13 offensifs, 12 passes décisives, 7 balles perdues, 20 fautes personnelles

 

Pour Tenerife : 22/65 aux tirs (34%) dont 9/29 à trois points (31%), 9/9 aux lancers-francs (100%), 39 rebonds dont 11 offensifs, 12 passes décisives, 4 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Walter HODGE (12), Nikola DRAGOVIC (11), Darryl WATKINS (9), Charles KAHUDI (8), DeMarcus NELSON (8), Nicolas LANG (6), Bandja SY (6), Amine NOUA (2)

 

TENERIFE : Marius GRIGONIS (16), Aaron DOORNEKAMP (12), Tim ABROMAITIS (9), Davin WHITE (8), Rodrigo SAN MIGUEL (6), Fran VASQUEZ (6), Tariq KIRKSAY (3), Nicolas RICHOTTI (2)

BCL – 1/4 de finale aller

 

Banvit 87 – 92 Ludwigsburg

ASVEL 62 – 62 Tenerife

 

Mercredi 22 mars

18h : Pinar Karsiyaka – Venise

20h30 : Monaco – Sassari

3x1a1035
mvp-drago

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Je ne dirais pas que c’est un bon résultat pour nous, mais c’est un résultat assez juste. C’était très défensif, très physique, avec pas mal de fautes et peu d’adresse. Ce n’était peut-être pas le plus beau des matchs mais on est resté concentré, on a joué dur tout le match. On a montré de belles choses, mais on sait que l’on peut faire mieux, notamment offensivement.

Pour Adrian (UTER), c’est très frustrant, il travaillait dur pour revenir à un très bon niveau, mais Darryl (WATKINS) et Niko (DRAGOVIC) ont fait du très bon boulot dessous, ont joué intelligemment tout en bataillant dur. S’ils n’avaient pas été à ce niveau, je dois avouer que cela aurait pu plus mal se passer pour nous vu les circonstances… »

 

Darryl WATKINS : « On a joué notre basket, un vrai basket de Playoffs, c’est ce que nous demande notre coach en ce moment. Mais on doit encore continuer à s’améliorer, jouer encore mieux là-bas parce que ce sera loin d’être évident. Ils sont premiers de leur championnat, ce n’est pas pour rien… »

 

Txus VIDORRETA : « Ce fût un match très serré, avec une belle prestation de la part des deux équipes. On a très bien joué en défense, en contrôlant le rythme en première mi-temps mais les choses ont changé après la pause, on a attaqué sans équilibre. Heureusement, dans le dernier quart-temps, c’est revenu, ils n’ont mis qu’un seul panier dans le jeu, mis à part des lancers-francs. Le résultat est bon pour nous même si ça reste très ouvert pour les deux équipes. »

 

Tariq KIRKSAY : « Repartir d’ici avec un match nul, c’est comme une victoire pour nous, même si l’on sait que le match retour sera une toute autre histoire. Il faudra essayer de continuer à jouer ensemble et bien travailler pour essayer de rejoindre le Final Four. »

Prochain match

 

Samedi 25 mars à 20h

 

LE MANS ASVEL

 

Pro A – 24ème journée

 

Antarès

Vous pourriez aussi aimer

ASVEL Time : Mai 2017

ASVEL Time : mai 2017 Au programme de ce numéro d'ASVEL Time diffusé sur TLM - Télé Lyon Métropole : interview de JD Jackson retour sur la dernière rencontre de saison régulière à...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL Time : le replay

Au programme de cette émission : interview de DeMarcus Nelson et David Andersen, rencontre avec Marie-Sophie Obama, directrice du LYON Basket Féminin, highlights du match ASVEL / HTV Basket et chiffre-clé de la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail