img_8764
Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…

 

Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué sur des détails dans cette quatrième manche. C’est d’abord la SIG qui a démarré fort, lancé par un très bon Paul LACOMBE (4-16, 6è), avant que la Green Team ne sonne sa révolte. En patron, Charles KAHUDI (14 points et 4 rebonds) prenait les choses en main et emmenait toute son équipe dans son sillage. Avec Bandja SY et Livio JEAN-CHARLES (14 points et 4 rebonds) notamment, les Villeurbannais plaçaient un énorme 17-2 à cheval sur les deux premiers quart-temps pour prendre les devants, qu’ils ne lâcheront pas jusqu’à la pause (34-27).

 

Mais si Casper WARE (11 points et 4 passes) retrouvait de l’allant au retour des vestiaires les Alsaciens, pourtant orphelins d’AJ.SLAUGHTER, nanti de quatre fautes personnelles, ne baissaient pas les bras et terminaient le troisième quart-temps sur un 7-0 qui plaçait ASVEL et SIG dos à dos (52-52). Pour une énième fois dans cette série…

 

On entrait alors dans le money-time et les lancers-francs se succédaient entre deux équipes dans le bonus après seulement 2’45. Strasbourg s’offrait six points d’avance, avant que la Green Team ne revienne tout près (63-65) sur un panier de DeMarcus NELSON (8 points, 5 rebonds et 3 passes). Mais les visiteurs ne craquaient pas dans les dernières possessions pour s’offrir une cinquième manche de folie.

 

 

Le chiffre : 1

 

Le nombre de paniers à trois points réussis par l’ASVEL dans cette quatrième manche (Casper WARE).

 

Crédit photos : AVICOM et Arthur VIGUIER

Le match en chiffres

 

ASVEL 64 – 68 STRASBOURG

(14-18, 20-9, 18-25, 12-16)

 

Pour l’ASVEL : 20/54 aux tirs (37%) dont 1/11 à trois points (9%), 23/28 aux lancers-francs (82%), 35 rebonds dont 13 offensifs, 13 passes décisives, 14 balles perdues, 20 fautes personnelles

 

Pour la SIG : 25/67 aux tirs (37%) dont 6/21 à trois points (29%), 12/14 aux lancers-francs (86%), 39 rebonds dont 18 offensifs, 10 passes décisives, 14 balles perdues, 23 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Charles KAHUDI (14), Livio JEAN-CHARLES (14), Casper WARE (11), DeMarcus NELSON (8), Bandja SY (6), Darryl WATKINS (4), Nicolas LANG (3), Amine NOUA (2), David ANDERSEN (2)

 

SIG : Paul LACOMBE (18), Romeo TRAVIS (13), Jérémy LELOUP (11), AJ.SLAUGHTER (9), Frank NTILIKINA (6), Erik MURPHY (6), Matt HOWARD (5)

tp-sig
green-gones-1
3x1a7956

Les réactions

 

JD.JACKSON : « On a complètement raté notre fin de troisième quart-temps… Après, c’est très serré jusqu’au bout, mais sur la fin, on a perdu notre rythme, on était trop statique, trop crispé. Je n’explique pas nos difficultés à domicile… Contrairement à dimanche, j’ai le sentiment d’avoir davantage perdu le match. Mais il reste la belle, et on sait que l’on a nos chances, on l’a déjà prouvé par le passé. Il faut retrouver la force mentale pour vendredi. »

 

Charles KAHUDI : « Malheureusement, ça se vérifie encore que l’on est moins à l’aise à domicile. Défensivement, en deuxième mi-temps, on n’est pas dedans, on s’est relâché. Et puis on met un seul tir à trois points dans le match… Voilà, on repart à 0-0, c’est maintenant un match pour la finale ! Et je n’ai pas envie d’être en vacances vendredi soir ! »

 

Vincent COLLET : « On a été moins en maîtrise que dimanche, on aurait pu être relégué plus loin à la mi-temps, on s’en est bien sorti. Et de toute évidence, l’ASVEL a eu beaucoup de pression dans les dix dernières minutes, ce dont on a profité parfaitement. Cette série est excellente pour le basket français, c’est ce qui fait le sel des Playoffs ! »

 

Paul LACOMBE : « C’est fort ce que l’on a fait mais le plus dur reste à venir. On s’attend au même scénario vendredi, il faudra avoir les nerfs solides. »

Prochain match

 

Vendredi 9 juin à 19h

 

STRASBOURG – ASVEL

 

Playoffs – 1/2 finale – Match 5

 

Rhénus

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Il faudra revenir mardi !

Battus par Strasbourg (64-67), les Villeurbannais poursuivront leur opération commando mardi soir, toujours à l’Astroballe, pour aller chercher leur place en finale.   Difficile, vraiment, de faire plus proches. Avec des statistiques collectives quasi...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail