img_99471
Un monumental exploit !!!

L’ASVEL est allée remporter la belle à Monaco (71-74) et se qualifie pour la demi-finale des Playoffs, au cours de laquelle elle retrouvera Strasbourg.

 

Mais où et quand la Green Team arrêtera-t-elle de nous surprendre ? Déjà vainqueur chez le leader de la saison régulière lundi soir, elle a réédité son exploit ce vendredi, sachant s’ajuster après son revers concédé mercredi soir à l’Astroballe. Même si Brandon DAVIES démarrait fort, très fort même, inscrivant les neuf premiers points de son équipe, les Villeurbannais ne paniquaient pas et mettaient leur jeu en place. Comme depuis le début de ces Playoffs, ils faisaient corps, et affichaient une solidarité de tous les instants, installant le doute possession après possession dans les esprits monégasques.

 

Chacun apportait sa touche, de Darryl WATKINS, omniprésent dans la raquette, à Amine NOUA (2 points, 5 rebonds et 1 contre), précieux en sortie de banc, en passant par Bandja SY, guerrier en défense, et Nicolas LANG (10 points et 22 minutes) adroit derrière la ligne à trois points. En tête à la pause (35-37), les Villeurbannais gardaient leur concentration intacte dans un match de séries. L’ASVEL plaçait un 6-0, la Roca Team aussi. Puis de nouveau, les hommes de JD.JACKSON accéléraient dans le sillage d’un énorme « Mook » WATKINS (20 points et 12 rebonds) et d’un Charles KAHUDI remonté comme jamais.

 

Avec dix points d’avance à 3’30 de la fin (58-68), l’affaire semblait bien engagée, mais Monaco répliqua encore, retrouvant d’un coup sa défense, et son adresse extérieure pour offrir deux dernières minutes de folie (68-68). Un money-time au cours duquel les Villeurbannais ne perdirent pas les pédales. Charles KAHUDI (12 points et 7 rebonds) gardait son sang-froid aux lancers-francs, Livio JEAN-CHARLES claquait un contre monumental sur Jamal SHULER et tout le collectif réussissait une dernière défense intransigeante. A l’image de cette série au cours de laquelle l’ASVEL afficha les valeurs nécessaires pour défendre fièrement son titre de champion de France.

Le match en chiffres

 

MONACO 71 – 74 ASVEL

(20-18, 15-19, 17-19, 19-18)

 

Pour Monaco : 24/68 aux tirs (35.3%) dont 5/34 à trois points (14.7%), 18/19 aux lancers-francs (94.7%), 35 rebonds dont 12 offensifs, 15 passes décisives, 7 balles perdues, 26 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 23/65 aux tirs (41.1%) dont 4/11 à trois points (36.4%), 24/31 aux lancers-francs (77.4%), 43 rebonds dont 13 offensifs, 14 passes décisives, 15 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Monaco : Brandon DAVIES (17), Nik CANER-MEDLEY (12), Billy OUATTARA (9), Bangaly FOFANA (8), Dee BOST (7), Jamal SHULER (6), Zack WRIGHT (6), Amara SY (4), Sergii GLADYR (2)

 

ASVEL : Darryl WATKINS (20), DeMarcus NELSON (12), Charles KAHUDI (12), Nicolas LANG (10), David ANDERSEN (6), Livio JEAN-CHARLES (6), Casper WARE (4), Bandja SY (2), Amine NOUA (2)

img_99531
mvp

Les demi-finales des Playoffs

 

A partir du mardi 30 mai

Strasbourg – ASVEL

 

A partir du mercredi 31 mai

Chalon-sur-Saône – Paris-Levallois

img_00041
visuel-article-strasbourg

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…   Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail