????????????????????????????????????
Une bonne chose de faite

Vainqueur de Rouen (77-66), l’ASVEL a conclu de la meilleure des manières sa série de matchs à domicile, et conserve, seule, la tête du championnat de France.

 

Modifié dans les grandes largeurs, on ne savait pas trop quel visage afficherait l’effectif de Rouen ce vendredi soir à l’Astroballe. Avouons que celui qu’il présenta fût des plus séduisants, et que la Green Team dût s’employer pour en venir à bout. Car comme redouté, les Normands saisissaient la moindre opportunité de jeu rapide et dégainaient à trois points dès qu’ils en avaient l’occasion (4-9, 4e). En appuyant à l’intérieur sur David ANDERSEN, puis surtout, en profitant de l’agressivité de David LIGHTY en sortie de banc, les Villeurbannais s’installaient peu à peu dans la rencontre (18-15, 10e) et accéléraient même en début de deuxième quart-temps, l’impact de ses rotations faisant à nouveau merveille.

 

Edouard CHOQUET et Nicolas LANG sur leur lancée

 

Pourtant, alors qu’elle s’offrait dix longueurs d’avance (29-18, 15e), la Green Team allait connaître un sérieux passage à vide, la faute à une maladresse devenue inhabituelle. Presque trop libres à trois points, les Villeurbannais ne profitaient pas de ces occasions et voyaient Rouen recoller au fil des secondes, Ron LEWIS et Jean-Michel MIPOKA permettant à leur équipe de signer un 13-2 pour revenir aux basques de l’ASVEL à la mi-temps (33-32).

 

David LIGHTY aussi discret qu’efficace

 

Le combat définitivement lancé, les deux équipes se rendaient coup pour coup. David ANDERSEN, toujours plus fort, portait l’ASVEL, tandis que Guershon YABUSELE s’offrait deux dunks impressionnants et que Chris CRAWFORD mettait les siens en tête au tableau d’affichage (38-41, 26e). Mais les solutions ne manquent pas à la Green Team. Et comme une bonne habitude qui perdure, les rotations allaient encore jouer un rôle prépondérant. Dans la lignée de leur match de FIBA CUP, Nicolas LANG et Edouard CHOQUET (9 points chacun) enchaînaient des paniers extérieurs bienvenus. Et David LIGHTY, sans faire de bruit, alignait une ligne statistique très complète (17pts, 3rbs et 4ass). Dans leur sillage, l’ASVEL reprenait de l’air au milieu du dernier quart-temps (59-52, 34e).

 

Il lui restait alors à gérer la fin de match, face à des adversaires toujours aussi coriaces, et bien décidés à vendre chèrement leur peau jusqu’au bout. Les « cadres » villeurbannais se chargeaient alors d’appuyer là où les Rouennais souffraient le plus, dans la raquette. Grâce à sa doublette d’intérieurs, l’ASVEL s’assurait un money-time sans souffrance, se protégeant de toute mauvaise surprise grâce à sa qualité sur la ligne des lancers-francs (19/25). Avec ce sixième succès de rang en PRO A, la voilà plus que jamais bien accrochée à sa place de leader.

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ASVEL 77 – 66 ROUEN

(18-15, 15-17, 17-13, 27-21)

 

Pour l’ASVEL : 25/68 aux tirs (37%) dont 8/30 à trois points (27%), 19/25 aux lancers-francs (76%), 43 rebonds dont 19 offensifs, 20 passes décisives, 8 balles perdues, 14 fautes personnelles

 

Pour Rouen : 25/57 aux tirs (44%) dont 9/26 à trois points (35%), 7/12 aux lancers-francs (58%), 35 rebonds dont 10 offensifs, 8 passes décisives, 14 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : David LIGHTY (17), David ANDERSEN (14), Darryl WATKINS (13), Nicolas LANG (9), Edouard CHOQUET (9), Charles KAHUDI (8), Trenton MEACHAM (7)

 

Rouen : Ron LEWIS (17), Guershon YABUSELE (13), Jean-Michel MIPOKA (9), Chris CRAWFORD (8), Solo DIABATE (8), Kerron JOHNSON (6), Alain KOFFI (3), Abdoulaye MBAYE (2),

 

 

Le chiffre : 19

 

Le nombre de rebonds offensifs pris par l’ASVEL (dont 10 pour le duo Darryl WATKINSDavid ANDERSEN), comme autant de secondes chances. Au total, les Villeurbannais ont d’ailleurs tenté onze tirs de plus que leurs adversaires.

Au bonheur de papa WATKINS

 

« Quand on vient de devenir papa, soit on est super bon, soit on passe complètement à travers… Heureusement pour nous ce soir, on a eu le bon Watkins ! » Son coach, JD.JACKSON, pouvait avoir le sourire après le match. Il faut dire que son pivot Américain a brillé, et régné dans la raquette, s’offrant le premier double-double de sa saison (13pts et 12rbs), au lendemain de la naissance de sa petite fille. Surpuissant à l’intérieur, il fût aussi le parfait binôme de David ANDERSEN (14pts, 8rbs et 5ass) pour former une doublette de très haut niveau face à des Rouennais impactés.

????????????????????????????????????
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« Déjà, félicitations à Rouen qui a fait, selon moi, un très bon match ce soir. En première mi-temps, ils ont fait des choix tactiques qui nous laissaient des shoots incroyablement ouverts. Et ce n’est pas que l’on n’était pas au rendez-vous ou que l’on s’est déconcentré, mais juste que l’on a fait preuve d’une maladresse terrible. Mais on a su rester forts dans la tête, concentrés et appliqués. Et encore une fois, nos joueurs de banc ont répondu plus que présents, et nos cadres ont été déterminants sur la fin. Quelque part, tant mieux pour nous si ça n’a pas été facile, on a aussi besoin de souffrir parfois. »

 

 

Darryl WATKINS – 13pts et 12rbs en 30min


 

« Beaucoup de choses me sont arrivés cette semaine. Avec la naissance de ma fille, j’ai eu pas mal de choses à gérer et il a fallu que je fasse tout pour rester concentrés sur le match. Rouen nous a proposé un beau challenge, on a été bousculés après une série de matchs un peu plus faciles. Mon association avec David ANDERSEN ? C’est un plus pour moi, il est très intelligent dans le jeu et me permet de briller. »

 

 

Rémy VALIN – Coach de Rouen


 

« On a tenu trente minutes et puis on a explosé car la densité et l’impact physique sont impressionnants côté ASVEL. C’est une équipe qui use, qui conteste tout. C’est grand, c’est haut, c’est dur… Vraiment, c’est très impressionnant ! »

 

 

La neuvièmre journée de championnat

 

ASVEL 77 – 66 Rouen

Le Mans 65 – 69 Orléans

Pau-Lacq-Orthez 66 – 69 Dijon

Nancy 80 – 81 Monaco

Nanterre 74 – 71 Antibes

Châlons-Reims 87 – 84 Le Havre

Chalon-sur-Saône 88 – 76 Strasbourg

Limoges 84 – 62 Paris-Levallois

 

Lundi (20h30) : Cholet (2-5) – Gravelines-Dunkerque (6-2)

Prochain rendez-vous

 

MONS-HAINAUT – ASVEL

 

5ème journée de FIBA CUP

 

Mardi 24 novembre à 20 heures

ASVEL - Rouen hommage

Vous pourriez aussi aimer

A vos votes !

Depuis ce mardi, il est possible de voter pour envoyer les deux joueurs de son choix disputer le All Star Game, le 29 décembre prochain, à l’AccorHôtels Arena de Paris. Supporters de l’ASVEL,…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Captain Meacham : forfait

L’ASVEL Basket est au regret d’annoncer la blessure de son meneur de jeu Trenton Meacham. Touché à la main, le capitaine de la Green Team sera forfait au moins 8 semaines. Des examens...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail