logo-bcl
Une nouvelle aventure !

La semaine prochaine, l’ASVEL ouvre une nouvelle page de sa longue histoire avec l’ouverture de la BASKETBALL CHAMPIONS LEAGUE. Les Villeurbannais ne manqueront pas d’ambitions dans cette compétition relevée qui lui réserve un calendrier très atypique (quatre matchs à l’extérieur pour débuter) et de longs déplacements.

 

 

La formule

 

  • 40 équipes réparties en cinq groupes de huit, une première phase avec 14 matchs en format aller-retour
  • Les quatre 1ers de chaque groupe et les quatre meilleurs 5èmes qualifiés
  • Les 1ers de chaque groupe et les trois meilleurs 2èmes directement qualifiés en 8ème de finale
  • Les 16 autres équipes disputeront un barrage en match aller-retour pour atteindre les 8ème de finale
  • Les 8ème de finale et les quarts de finale se jouent en match aller-retour, avec panier average qualificatif
  • Final Four du 28 au 30 avril

 

 

L’avis de JD.JACKSON

 

« On part pour une compétition très longue, avec des déplacements qui vont forcément peser. Il y aura des moments compliqués où nous devrons nous montrer solidaires, patients et costauds. Et de manière assez générale, la qualité des équipes engagées va faire avancer le projet de la FIBA. »

 

 

La composition des groupes

 

Groupe A : Francfort (Allemagne), Ironi Nahariya (Israël), Aris Salonique (Grèce), Bakken Bears (Danemark), Nymburk (République Tchèque), Helios Suns (Slovénie), Banvit (Turquie), AS Monaco

 

Groupe B : Venise (Italie), Oradea (Roumanie), Saratov (Russie), Kataja (Finlande), Maccabi Rishon (Israël), Khimik Moscou (Russie), Pinar Karsiyaka (Turquie), Le Mans

 

Groupe C : Oldenburg (Allemagne), Varèse (Italie), PAOK Salonique (Grèce), Usak (Turquie), Neptunas Klaipeda (Lituanie), ASVEL, Rosa Radom (Pologne), Ventspils (Lettonie)

 

Groupe D : Avellino (Italie), Utena (Lituanie), Tenerife (Espagne), Mornar (Montenegro), Ostende (Belgique), Cibona Zagreb (Croatie), Strasbourg, Mega Leks (Serbie)

 

Groupe E : Besiktas (Turquie), Ludwigsburg (Allemagne), Szolnoki Olaj (Hongrie), Sassari (Italie), Gora (Pologne), AEK Athènes (Grèce), Partizan Belgrade (Serbie), Charleroi (Belgique)

 

 

Les adversaires de l’ASVEL

VARESE

 

En 2015-2016 : 9ème du championnat, finaliste de la FIBA Europe Cup

Cette saison : 1 victoire – 1 défaite

 

Qualifié contre Benfica au tour préliminaire, ce club historique du championnat italien (10 titres de champion) reste sur une finale européenne, après avoir éliminé Chalon-sur-Saône en demi-finale. A noter dans son effectif la présence de Kristjan KANGUR (34 ans), International Estonien qui a joué l’Euroligue avec l’ASVEL en 2009-2010.

OLDENBURG

 

En 2015-2016 : ¼ de finaliste du championnat et 8ème de finaliste de l’Eurocup (éliminé par Strasbourg)

Cette saison : 2 victoires – 3 défaites

 

Champion d’Allemagne en 2009, Oldenburg est un habitué des coupes européennes ces dernières saisons, passé même par l’Euroligue. L’ancien club de Louis CAMPBELL, Heiko SHAFFARTZIK ou encore… Casper WARE, a aujourd’hui pour joueur star un certain Vaughn DUGGINS, que JD.JACKSON a eu sous ses ordres au Mans.

NEPTUNAS KLAIPEDA

 

En 2015-2016 : Finaliste du championnat lituanien (battu 1-4 par Kaunas)

Cette saison : 1 victoire – 4 défaites

 

Equipe qui « monte » en Litunaie, fréquemment appelé à jouer en Ligue Baltique, Klaipeda, avec Larry DREW (ex-Monaco) en meneur de jeu, connaît un début de saison difficile, marqué par quatre défaites de suite. Mais dispose, déjà, d’une certaine expérience européenne pour jouer les trouble-fêtes dans cette poule.

PAOK SALONIQUE

 

En 2015-2016 : 5ème du championnat, éliminé au 2ème tour de l’Eurocoupe

Cette saison : 0 victoire – 1 défaite

 

Vainqueur de la coupe Saporta en 1991, puis de la coupe Korac en 1994, le PAOK Salonique peine un peu plus depuis le début des années 2000. Formée en grande partie de joueurs grecs, cette formation habituée aux matchs de haut niveau dans son championnat, sera très difficile à manoeuvrer, notamment dans sa salle.

ROSA RADOM

 

En 2015-2016 : Finaliste du championnat (battu par Gora)

Cette saison : 0 victoire – 1 défaite

 

Clairement l’équipe la moins réputée de la poule, le deuxième du dernier championnat polonais compte dans ses rangs l’ancien meneur de Gravelines, Tyrone BRAZELTON. Vierge de tout titre dans son palmarès, la toute petite enceinte de Radom (1200 places) sera forcément un atout pour cette formation.

VENTSPILS

 

En 2015-2016 : 2ème du championnat et 8ème de finaliste de la FIBA Europe CUP (battu par Maccabi Rishon)

Cette saison : 4 victoires – 0 défaite

 

Tout jeune club, créé en 1994, Ventspils n’a pas tardé à tout renverser sur son passage en Lettonie, remportant neuf titres de champion depuis 2000. Et son début de saison (4 victoires, aucune défaite) traduit l’état de forme de cette équipe régulièrement engagée en coupe d’Europe.

USAK

 

En 2015-2016 : Quart de finaliste du championnat

Cette saison : 1 victoire – 0 défaite

 

Largement au-dessus en barrage, la formation turque est pleine d’ambitions avec au sein de son effectif des anciens de la PROA (Mark LYONS, Darryl MONROE, Jeremy HAZELL). Sa victoire d’entrée en championnat, contre Fenerbahce, prouve qu’elle aura clairement son mot à dire dans cette poule.

Le calendrier de l’ASVEL

(dates à confirmer)

 

Matchs aller

 

Mercredi 19 octobre 

Varèse – ASVEL

Mardi 25 octobre

Oldenburg – ASVEL

Mercredi 2 novembre

Neptunas Klaipeda – ASVEL

Mardi 8 novembre

Paok Salonique – ASVEL

Mardi 15 novembre

ASVEL – Ventspils

Mardi 22 novembre

Rosa Radom – ASVEL

Mercredi 30 novembre

ASVEL – Usak

 

Matchs retour

 

Mardi 6 décembre

ASVEL – Varèse

Mardi 13 décembre

ASVEL – Oldenburg

Mardi 20 décembre

ASVEL – Neptunas Klaipeda

Mercredi 4 janvier

ASVEL – Paok Salonique

Mardi 10 janvier

Ventspils – ASVEL

Mardi 17 janvier

ASVEL – Rosa Radom

Mardi 24 janvier

Usak – ASVEL

Vous pourriez aussi aimer

L'Elan était intenable !

Coup d'arrêt pour la Green Team qui n'a tenu qu'un quart-temps face à un Elan Chalon de gala (98-68) et concède sa première défaite depuis trois semaines. Est-ce le goût de revanche qui...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Compliqué pour nos Espoirs

Toujours privés de Lucas HERGOTT, qui se remet peu à peu d’une entorse à la cheville, les Espoirs de l’ASVEL ont concédé une logique défaite sur le parquet de Chalon-sur-Saône (66-52). Pourtant bien…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail