nelson-paok
Yes, We Can !

Malgré le voyage, le temps de récupération très restreint, un adversaire qui restait sur cinq victoires de rang, et des faits de jeu encore défavorables (sortie sur blessure de Nikola DRAGOVIC), l’ASVEL a réussi à s’imposer sur le parquet du PAOK Salonique (61-67). Très concentrés en défense dès le coup d’envoi, les Villeurbannais ont globalement maîtrisé leur sujet en première mi-temps, dominant le rebond, et s’appuyant sur un DeMarcus NELSON taille patron (17pts, 4rbs et 5ass), pour virer en tête à la pause (31-35). Et si la doublette CLANTONCHRYSIKOPOULOS a dominé les débats en troisième quart-temps, la Green Team a su repartir de l’avant dans les dix dernières minutes. De nouveau impassables en défense, les joueurs de JD.JACKSON ont, certes, laissé pas mal de points en route sur la ligne des lancers-francs, mais ils ont su faire les « stops » qu’il faut, à l’image de cette dernière interception décisive de Bandja SY. Voilà l’ASVEL qui compte deux victoires en quatre matchs en BasketBall Champions League. Un bilan plutôt satisfaisant quand on regarde le calendrier qui lui a été proposée…

 

 

Zoom sur… Bandja SY

 

Rappelé par JD.JACKSON sur le terrain pour défendre alors que l’ASVEL ne menait plus que de quatre points à trente-cinq secondes du buzzer, l’ailier villeurbannais a parfaitement justifié le choix de son coach. De l’anticipation sur la ligne de passe, une interception et un dunk pour sceller définitivement le sort du match. Et pour finir encore plus en beauté, Bandja SY (8pts et 7rbs) a même terminé le match sur un alley-oop initié par Walter HODGE. Décisif !

 

 

Le chiffre : 12

 

Le nombre de rebonds captés par Amine NOUA, son record en carrière !

 

Crédit photos : BasketBall Champions League

Le match en chiffres

 

PAOK SALONIQUE 61 67 ASVEL

(20-22, 11-13, 18-14, 12-18)

 

Pour le Paok : 19/55 aux tirs (35%) dont 2/17 à trois points (12%), 21/34 aux lancers-francs (62%), 37 rebonds dont 11 offensifs, 11 passes décisives, 12 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 28/71 aux tirs (39%) dont 2/18 à trois points (11%), 9/18 à trois points (50%), 46 rebonds dont 16 offensifs, 18 passes décisives, 11 balles perdues, 25 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

PAOK : Linos-Spyridon CHRYSIKOPOULOS (15), Keith CLANTON (12), Nenad MIJENOVIC (7), Darryl BRYANT (6), Apollonas TSOCHLAS (6), Brandon TAYLOR (6), Zanis PEINERS (5), Antonios KONIARIS (2), Andreas GLYNIADAKIS (2)

 

ASVEL : DeMarcus NELSON (17), Adrian UTER (12), Walter HODGE (9), Bandja SY (8), Darryl WATKINS (8), Nicolas LANG (7), Amine NOUA (4), Nikola DRAGOVIC (2)

sy-paok
noua-paok

BCL – 4ème journée

 

Paok Salonique 61 – 67 ASVEL

Rosa Radom (AP) 8377 Usak

Ventspils 91 – 66 Varèse

Oldenburg 63 – 64 Neptunas

 

 

Le classement

 

1/ Neptunas Klaipeda 8pts ; 2/ Ventspils, Oldenburg, ASVEL, Paok Salonique et Rosa Radom 6pts ; 7/ Usak et Varèse 5pts

 

Le programme de la 5ème journée

 

Mardi 15 novembre

20h30 : ASVEL – Ventspils

Mercredi 16 novembre

18h : Neptunas Klaipeda – Paok Salonique

18h : Usak – Oldenburg

20h30 : Varèse – Rosa Radom

Prochain match

 

Samedi 12 novembre à 20h

 

ASVEL GRAVELINES-DUNKERQUE

 

Pro A – 8ème journée

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

Le moment de confirmer

Après deux jolis succès à domicile, l’ASVEL Basket est à la recherche d’un « gros coup » hors de ses bases. Le déplacement programmé ce dimanche (18h30) à Pau est l’occasion idéale de frapper fort...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail